Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ornithobison Le citoyen a plus de pouvoir que ce qu'il ne pense ! Liberté, Dignité et Justice ne seront jamais des options.

Merci mon Colon !

Fred Bison
Merci mon Colon !
Merci mon Colon !

Un peu de publicité ne fait pas de mal parfois. Ainsi, à l'occasion d'un séjour en amicale, quoiqu'un peu amputée cette année, compagnie dans la cité Angoumoise des phylactères en folie en ce dernier week-end de janvier, votre serviteur a pu découvrir une excellente production des éditions FLBLB (prononcer fleubeuleub). Production originale mise en valeur par le biais d'une exposition très réussie qui singeait l'exposition coloniale de 1931 et dont l'objectif est, en quatre tomes, de faire découvrir la « Petite histoire des colonies françaises ». D'emblée, il est important de préciser que c'est...

Rêves, Ô Ludion.

Fred Bison
Rêves, Ô Ludion.
Rêves, Ô Ludion.

Sans vouloir sombrer dans la grandiloquence démesurée ou dans un excès de passion romantique débridée, mais il est des moments où l'on sentirai presque le souffle de l'Histoire vous défriser les oreilles et vous piquer les yeux même si il y a cet aspect frustrant des émois révolutionnaires de canapé quand il s'agit de vivre ces moments à travers le prisme réducteur d'un écran de télévision... La Génération 70 n'aura pas connu, en guise de grand émoi révolutionnaire étudiant à la Mai 68 que les grèves « Devaquet si tu savais » et la mort de Malik Oussekine qui n'étaient qu'une vaste manipulation...

Voyages, voyages...

Fred Bison
Voyages, voyages...
Voyages, voyages...

Tristes et désespérément pauvres médias qui zappent au gré d'une actualité dont ils jugent qu'elle est brûlante et oublient aussi vite des informations et sujets qui pourtant conservent encore une importance prégnante et non négligeable pour la marche du Monde et le destin de certains parties de notre vaste et pourtant si étroite Terre. Laurent Gbagbo doit se sentir d'une tranquillité crasse pour aller anéantir discrètement son Ouatara de rival, reclus et enfermé dans son hôtel, sans que plus aucun média occidental ne daigne s'enquérir de l'évolution de la situation Ivoirienne. Oublié le destin...